«Ce n’est pas parce que l’on conduit beaucoup que l’on conduit bien!»

S’il est communément admis que l’expertise en matière de soins est liée au nombre de cas traités, Denis Herbaux, CEO de la PAQS (Plate-forme pour l’amélioration continue de la qualité des soins à Bruxelles et en Wallonie), n’est pas entièrement d’accord avec cette idée. « Les hôpitaux qui traitent davantage de cas d’un certain type de cancer ne sont pas forcément les meilleurs pour cette catégorie, estime-t-il. Ce n’est pas parce que l’on conduit beaucoup que l’on conduit bien ! Avancer que “plus on a de cas, plus on a d’expertise” n’est en réalité qu’une hypothèse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct