France: bientôt des quotas pour réguler l’immigration économique

Emmanuel Macron ne veut pas laisser le sujet de l’immigration au seul Rassemblement national.
Emmanuel Macron ne veut pas laisser le sujet de l’immigration au seul Rassemblement national. - Photo News

Voilà des années que la droite en parlait. Emmanuel Macron l’a fait. La France devrait instaurer d’ici l’été des quotas en matière d’immigration économique. En clair, des titres de séjour devraient être délivrés pour compenser la difficulté des patrons à embaucher dans certains secteurs sous tension comme le bâtiment, l’hôtellerie, la restauration ou l’informatique.

Pas question de fixer des plafonds par pays, comme le défendait il y a dix ans Nicolas Sarkozy ou François Fillon lors de la dernière présidentielle. L’origine des travailleurs ne devrait pas entrer en ligne de compte. C’est le Parlement qui, chaque année, fixera le seuil du nombre d’embauches, en fonction de la situation sur le marché de l’emploi. Aujourd’hui, les patrons qui souhaitent recruter des étrangers doivent prouver qu’ils sont dans l’impossibilité d’embaucher des Français. « C’est une approche nouvelle. Assez proche de celle que pratiquent déjà le Canada et l’Australie », met en avant la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct