En Belgique, le scénario des élections se rapproche, mais personne ne le réclame

«
Si Paul Magnette échoue, ce sera les élections
», juge un ministre fédéral.
« Si Paul Magnette échoue, ce sera les élections », juge un ministre fédéral. - Belga.

La volonté des deux préformateurs de ne pas prolonger leur mission, lundi, laisse craindre que la formation d’un nouveau gouvernement sur base des résultats du scrutin du 26 mai soit tout bonnement impossible. Les déclarations des représentants du PS et de la N-VA, ce mardi, laissent penser qu’une coalition entre ces partis est impossible. Reste l’option de former un gouvernement minoritaire en Flandre, sans la N-VA. Ce sera également très compliqué. En cas d’échec de ces scénarios successifs, il ne restera qu’une option : retourner aux urnes.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct