Le CIO investit 9 millions d’euros pour les tests génétiques antidopage en vue des JO de Tokyo

Le CIO investit 9 millions d’euros pour les tests génétiques antidopage en vue des JO de Tokyo
Photo News

Le Comité International Olympique (CIO) va investir 9 millions d’euros dans la lutte contre le dopage dans le cadre de l’émergence des tests génétiques à l’approche des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Le président du CIO, Thomas Bach, s’est engagé à faire un don à l’AMA lors de son discours tenu à l’occasion de la 5e Conférence mondiale sur le dopage dans le sport organisée par l’Agence mondiale antidopage (AMA) à Katowice en Pologne.

Environ la moitié de l’argent sera consacrée à de nouvelles installations qui permettront de conserver les échantillons prélevés avant les Jeux pendant 10 ans, ce qui permettra de les tester de nouveau quand les méthodes d’analyse auront progressé.

Des tests de séquençage génétique sont en cours de développement depuis plus d’un an et on pense qu’ils sont presque prêts. Des échantillons pourraient être prélevés et peut-être testés dès l’été prochain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct