Quelques conseils…

A éviter, le recours abusif aux colorations et aux décolorations, aux lissages, défrisages et autres permanentes qui agressent le cheveu sans pour autant avoir un impact sur la chute de cheveux… Le choix du shampooing est à définir en fonction du type de cheveux et de la fréquence des lavages. L’utilisation d’un shampooing adapté permet de se laver les cheveux au quotidien si nécessaire. « Les soins cosmétiques ne sont pas à négliger et contribuent indéniablement au bien-être du cheveu et à celui de l’individu », explique Charlotte Castronovo. Les compléments alimentaires font partie de l’arsenal thérapeutique dans le cadre d’un cheveu fragilisé mais ne sont pas une solution à toutes les chutes de cheveux. Ils ne dispensent pas le clinicien d’une approche diagnostique rigoureuse et complète préalable mais peuvent aider à optimaliser l’environnement nutritionnel du follicule pileux. Veiller à un apport suffisant en vitamines, minéraux et acides aminés soufrés notamment est important pour la croissance du cheveu.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct