Grand format – Pour dessiner Largo Winch, il faut vivre avec lui

Philippe Francq aux prises avec le crayonné des planches de son héros culte.
Philippe Francq aux prises avec le crayonné des planches de son héros culte. - D.R.

Né en 1989, Largo Winch est un des « serial héros » les plus populaires de l’Ecole belge de la bande dessinée : celle de la rigueur du trait et du réalisme hérités d’Hergé. La création d’une aventure de Largo est une œuvre artisanale que Philippe Francq met en scène seul, dans sa tanière occitane, près de Béziers, selon un rituel créatif immuable.

Quand l’heure est venue de se pencher sur un nouvel album, Philippe s’en va d’abord feuilleter le précédent et succombe au vertige du doute. L’artiste plonge dans le mal-être. Perdu au pied de la montagne, son esprit mesure soudain la somme de travail colossale qui l’attend. Pendant un an et demi, il ne pourra pas lâcher son héros d’une semelle. Ils se préparent à vivre ensemble sept jours sur sept, matin, midi, soir…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct