Trump veut garder le pétrole des Arabes

Le pétrole syrien représente moins d’un demi pour cent de la production mondiale.
Le pétrole syrien représente moins d’un demi pour cent de la production mondiale. - REUTERS.

Donald Trump n’est pas à une contradiction près. En Syrie, cette évidence a pu être vérifiée plusieurs fois. Notamment lorsqu’il a ordonné le 6 octobre l’évacuation des soldats américains pour se reprendre deux semaines plus tard et admettre qu’une partie d’entre eux resterait sur place « pour garder le pétrole ». Lors de sa conférence de presse convoquée le 27 octobre pour annoncer la mort du chef de Daesh, le président américain a parlé pendant 40 minutes de la Syrie et prononcé le mot « pétrole » 22 fois !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct