Virton défend son eau… coûte que coûte

Virton entend garder son autonomie en matière de distribution d’eau. Son réseau n’ira pas à la SWDE
!
Virton entend garder son autonomie en matière de distribution d’eau. Son réseau n’ira pas à la SWDE ! - S.P.

Le prix du m3 d’eau potable constitue un éternel débat pour nombre de communes wallonnes et plus singulièrement en province de Luxembourg où près de la moitié des entités communales veulent garder la mainmise sur leur eau, en ne cédant pas leur réseau à la SWDE (Société wallonne des eaux). Pour des raisons de souveraineté communale et de spécificité de leur eau, l’eau trop chlorée étant un reproche régulièrement formulé à la SWDE. Alors, entre ces valeurs communales et le coût engendré par l’entretien des réseaux, il y a souvent débat. Deux consultations populaires ont ainsi été faites lors d’une précédente législature, à Chiny et Florenville, pour un passage ou non à la SWDE. Et il est clair que la population tient à son eau ! Mais comme la Région ne donne plus de subsides depuis des années pour refaire les réseaux, les communes sont souvent, contre leur gré, coincées...

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct