2019: nouvelle année record en vue pour les crédits immobiliers

Pour éviter l’emballement du marché, les multipropriétaires seront désavantagés par rapport aux premiers acquéreurs.
Pour éviter l’emballement du marché, les multipropriétaires seront désavantagés par rapport aux premiers acquéreurs. - DR

Une fois n’est plus coutume : les crédits hypothécaires se sont, ces derniers mois encore, multipliés comme des petits pains. Avec une hausse de 61 % par rapport à octobre 2018 et de 48 % par rapport à septembre 2019, le nombre de nouveaux prêts immobiliers a progressé de manière « exceptionnelle » le mois dernier, dixit la Banque nationale de Belgique (BNB), habituellement connue pour sa rhétorique « sobre ». C’est dire.

Une augmentation record bien plus marquée en Flandre (+80 %) qu’à Bruxelles (+26 %) ou au sud du pays (+31 %). Que la banque des banques justifie d’abord par « la suppression imminente du bonus logement, fiscalement avantageux, qui a incité un grand nombre de particuliers à s’empresser d’acquérir un bien immobilier au Nord ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct