Destitution de Trump: le temps presse pour les démocrates, avant les primaires de 2020

La démocrate Elizabeth Warren, qui siège au sénat, n’est pas ravie du calendrier des procédures de destitution.
La démocrate Elizabeth Warren, qui siège au sénat, n’est pas ravie du calendrier des procédures de destitution. - REUTERS.

L’attente est terminée. Après six semaines d’auditions à huis clos, la majorité démocrate à la Chambre des représentants a annoncé mercredi qu’elle entamerait dès la semaine prochaine des auditions publiques, devant les caméras de télévision, dans le cadre de la procédure de destitution intentée envers le président Donald Trump, et ce à compter de la semaine prochaine, afin d’écarter les accusations venues du camp républicain au sujet d’un « procès soviétique », inique et faussé par l’absence des caméras. Il sera très difficile, désormais, pour Donald Trump de minimiser sur sa tweetline la portée des témoignages qui s’empilent contre lui.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct