Taxation kilométrique intelligente: Bruxelles espère convaincre les autres Régions

Elke Van den Brandt «
espère toujours convaincre
» la Wallonie et la Flandre.
Elke Van den Brandt « espère toujours convaincre » la Wallonie et la Flandre. - Pierre-Yves Thienpont

En haut de la pile des dossiers, la taxation kilométrique intelligente. Pour rappel, l’accord de gouvernement bruxellois plaide résolument pour l’introduction de ce système pourvu que les deux autres Régions soient de la partie. Et là, ça part mal. « C’est vrai, cela ne figure pas dans leur accord de majorité, reconnaît la ministre Groen. Mais je sens une volonté commune de travailler sur la qualité de l’air. On ne peut pas continuer à ne rien faire. Alors, la taxation kilométrique est une piste, ce n’est pas la seule. Si mes collègues ont d’autres suggestions, je suis prête à les écouter. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct