Snowfarming: «Une pratique grotesque en cette période de crise climatique»

Une piste à Kitzbühel, en Autriche.
Une piste à Kitzbühel, en Autriche. - Reuters

Les grands patrons de ce sport sont d’accord sur une chose : tout ce débat autour du réchauffement climatique, des émissions de dioxyde de carbone et de la fonte des glaciers serait davantage de l’alarmisme ciblé que le résultat d’analyses fondées. « Je n’aime pas qu’on se moque de moi, le monde du climat ne m’aura pas », déclare Peter Schröcksnadel, 78 ans, le président de la Fédération autrichienne de ski. Il n’y aurait aucune preuve d’un changement climatique, « nous avons de la neige, parfois même en abondance », assure Gian Franco Kasper, 75 ans, le responsable de la Fédération internationale de ski.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct