Au fil des pages comme un éphémère goûte la vie

Thierry Cazals.
Thierry Cazals.

Soyons honnêtes. Si l’on fait la lecture aux enfants – une étude récente révèle que les parents belges lisent plus de quatre histoires à leurs enfants chaque semaine – ce n’est pas seulement pour leur enrichissement culturel et éducatif. C’est aussi parce que, bon Dieu, qu’est-ce que ça fait du bien ! Lire un livre à son enfant, c’est s’extraire du quotidien tonitruant et de ses sollicitations incessantes. C’est prendre le temps, tout bêtement. C’est renouer avec le plaisir de l’instant. Quand, de surcroît, ces livres font l’éloge de la douceur et de la poésie, c’est carrément le nirvana !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct