Russie: un automne de répression succède à un été de contestation à Moscou

Manifestation pour demander la libération des militants de l’opposition emprisonnés, le 29 septembre dernier à Moscou
: la répression du régime ne cesse de s’intensifier.
Manifestation pour demander la libération des militants de l’opposition emprisonnés, le 29 septembre dernier à Moscou : la répression du régime ne cesse de s’intensifier. - Reuters.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’opposition anti-Kremlin. Arrestations, condamnations, dissolutions, exclusions… : la répression s’intensifie et se diversifie contre les leaders du mouvement comme contre des dizaines de simples partisans. Cette pression croissante serait la réponse des « faucons » autour du président Vladimir Poutine, trois mois après un été marqué à Moscou par une reprise des manifestations (jusqu’à 50.000 personnes dans la rue, du jamais vu depuis la vague de 2011-2012) et quelques succès surprenants face aux durs du régime (notamment la libération du reporter Ivan Golounov suite à une campagne de soutien inédite).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct