En Belgique, l’investissement «durable» pèse 15% du marché

28 milliards d’euros sont actuellement investis dans des fonds estampillés «
socialement responsable
» en Belgique. © D.R.
28 milliards d’euros sont actuellement investis dans des fonds estampillés « socialement responsable » en Belgique. © D.R.

C’est une nouvelle « feel good » : en Belgique, l’investissement dit « durable » (ISR) à destination du grand public pesait à la fin 2018 près de 15 % du marché, à 28 milliards d’euros. Soit 3,9 milliards d’encours en plus qu’un an auparavant et une présence doublée depuis 2015. Les « grosses fortunes », comme le précise le baromètre du segment réalisé par l’agence extra-financière Forum Ethibel et l’université d’Anvers, se verdissent également puisqu’au niveau de la banque privée, la part de l’ISR grimpe de 20 % entre 2017 et 2018. Signe que l’investisseur particulier se préoccupe de plus en plus de l’allocation de son argent. Par définition, un produit socialement responsable ne fera pas fructifier les capitaux qu’ils brassent sur certains marchés dits nocifs d’un point de vue environnemental, au niveau des droits humains ou encore de la bonne gouvernance. Signe aussi que les banques ont bien compris que le vert se vend de mieux en mieux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct