Wallonie: la vérité sur le budget attendue au printemps

Jean-Luc Crucke et Elio Di Rupo assument le déficit wallon. © Belga.
Jean-Luc Crucke et Elio Di Rupo assument le déficit wallon. © Belga.

Curieux, ce budget wallon pour 2020, le premier mis au point par la coalition PS-MR-Ecolo ! Comme prévu, il affiche un déficit conséquent de 435 millions d’euros. Et cette plongée dans les abîmes ne semble chagriner personne à Namur. « C’est un déficit budgétaire, rien de plus. Et les vrais déficits contre lesquels nous devons lutter s’appellent la pauvreté ou le réchauffement climatique », assène Jean-Luc Crucke (MR), le ministre en charge des Finances. Le ministre-président Elio Di Rupo (PS) ne dit rien d’autre : « Nous travaillons dans l’adversité. Un budget n’est pas une fin en soi, c’est un instrument pour améliorer la qualité de vie des citoyens et soutenir le redéploiement d’une Wallonie durable, en ne laissant personne au bord du chemin. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct