Procès Rwanda: «L’innommable va entrer dans cette salle»

Fabien Neretsé nie être le commanditaire des meurtres.
Fabien Neretsé nie être le commanditaire des meurtres. - Afp

Les faits reprochés à Fabien Neretsé ont été exposés jeudi au cours de la première audience du procès du génocidaire présumé.

L’ex-haut fonctionnaire de 71 ans est accusé de crime de génocide et de crime de guerre pour avoir, en tant que coauteur, participé aux meurtres de onze membres de trois familles tutsies, le 9 avril 1994 à Kigali. La Belge Claire Beckers, son époux Isaïe Bucyana et leur fille Katia Bucyana figurent parmi les victimes. Il doit également répondre des meurtres de deux hommes identifiés, ainsi que d’« un nombre indéterminé de personnes non identifiées à ce jour » et, enfin, de plusieurs tentatives d’assassinat. Les faits ont été commis à Mataba dans sa préfecture natale, au nord-ouest du Rwanda.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct