Violences intrafamiliales: la Chambre va examiner d’urgence la proposition sur le bracelet anti-rapprochement

Violences intrafamiliales: la Chambre va examiner d’urgence la proposition sur le bracelet anti-rapprochement

La Chambre a décidé jeudi, à l’unanimité, d’examiner en urgence une proposition de loi du CDH qui vise à lutter contre les violences subies par les femmes en autorisant le port de bracelets «anti-rapprochement».

«Actuellement, les victimes de faits de violence intra-familiale ou conjugale sont trop peu protégées contre les auteurs qui se permettent trop souvent de continuer à les intimider, à les harceler, voire même à exercer des violences renouvelées à leur encontre», expliquent les auteurs, les députés Vanessa Matz et Maxime Prévot.

Comment ça fonctionne ?

Ce système de bracelet est utilisé depuis quelques années en Espagne qui, font remarquer les auteurs, a vu son taux de violences domestiques et de féminicides diminuer de manière importante.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct