FKA twigs Magdalene

<span>FKA twigs</span> Magdalene

Avec son premier album LP1 sorti en 2014, l’Anglaise Tahliah Barnett s’est imposée comme une des artistes les plus originales de la décennie. Naviguant entre R’n’B, electronica et avant-garde, sa musique était encore plus impressionnante en live où la dame envoûtait le public de ses danses lascives. Clairement, FKA twigs venait d’ailleurs, de cet ailleurs qui avait déjà donné naissance à des fées-artistes comme Björk ou Kate Bush.

Cinq ans plus tard, voici enfin la suite qui a été créée dans la douleur. Au sens propre. Après avoir été hospitalisée pour une tumeur à l’utérus, le corps de Tahliah Barnett a lâché tandis qu’elle tournait un spot publicitaire à Los Angeles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct