Les Belges ont payé leur énergie bien plus cher en 2018: comment économiser sur sa facture?

Le nombre de changements de fournisseurs est en croissance.
Le nombre de changements de fournisseurs est en croissance. - Belga

Chaque année, les régulateurs du marché de l’énergie publient un rapport commun sur l’évolution du secteur. Et sans surprise, le gendarme fédéral (la Creg) et ses homologues régionaux (Cwape, Brugel et Vreg) confirment que l’année 2018 n’avait pas vraiment été très favorable aux consommateurs belges. En moyenne, le client résidentiel a payé son électricité 10 % plus chère qu’en 2017, et son gaz 17 %.

En cause, la nette augmentation des prix sur les marchés de gros de l’énergie, elle-même conséquence d’une augmentation des prix des émissions de CO2. Cette dernière a poussé les producteurs d’électricité à se détourner du charbon pour privilégier le gaz naturel. Et la hausse de la demande de gaz a provoqué une augmentation des prix de gros de ce dernier, entraînant les prix de l’électricité produite dans son sillage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct