Trente ans après la chute du Mur de Berlin, la faillite du sans-frontiérisme

La chute du Mur de Berlin, en novembre 1989: un moment historique.
La chute du Mur de Berlin, en novembre 1989: un moment historique. - D.R.

Un mur, c’est un ouvrage de maçonnerie dressé et portant en terre, qui sert à enclore. Mais il ne faut pas se braquer sur la brique : une triple rangée de grillage hérissé de barbelés fait tout aussi bien l’affaire.

Au sens large, un « mur », c’est tout ce qui sépare, forme obstacle, décourage : mur de la langue ou mur de pluie. Et quand on dit d’un homme qu’il est un mur, c’est qu’il est inflexible, ou insensible.

Enfermement, ostracisme, sévérité. Trois mots qui qualifient l’époque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct