Le CEO de Charleroi Airport ne «s’oppose pas» à une taxe environnementale

Le CEO de Charleroi Airport ne «s’oppose pas» à une taxe environnementale
Belga

Je ne sais pas si cette ’honte de voler’ va prendre ici comme elle a pris dans les pays nordiques. Même sur de courtes distances...», déclare samedi le CEO de l’aéroport de Charleroi, Philippe Verdonck, dans les colonnes de La Libre.

«Ce mouvement écologiste existe, mais d’un autre côté l’Iata (NDLR: l’association internationale du transport aérien) a encore annoncé cette semaine que le trafic aérien allait doubler, si pas plus, d’ici 2035. Ce sont des informations contradictoires», poursuit celui qui dirige le 2e aéroport du pays depuis mai.

>Transport aérien: le nombre d’accidents mortels d’avion diminue

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct