Le «paradoxe Nacer Chadli», trop fort pour notre championnat mais est-il encore assez costaud pour l’étranger?

Le «paradoxe Nacer Chadli», trop fort pour notre championnat mais est-il encore assez costaud pour l’étranger?
Belga

Soyons sincères, il y a de très nombreuses et bonnes raisons de se réjouir de voir un joueur tel que Nacer Chadli fouler les terrains de la D1A. A Zulte Waregem, il lui a suffi d’une opportunité pour planter un but à un Sammy Bossut que le grand Nacer n’avait sans doute plus croisé depuis la Coupe du Monde 2014 durant laquelle ils figuraient tous les deux dans le noyau des Diables.

D’un autre côté, il existe autant de raisons de se dire « Quel gâchis qu’un tel talent ne soit pas au sein d’une formation du top ou du subtop d’un grand championnat européen » !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct