L’Union européenne prolonge les sanctions contre le régime de Maduro au Venezuela

Nicolas Maduro
Nicolas Maduro - AFP

L’Union européenne a prolongé lundi d’un an les sanctions imposées au Venezuela pour contraindre le président Nicola Maduro à respecter l’Etat de droit et la démocratie.

«Compte tenu de la crise politique, économique, sociale et humanitaire que connaît actuellement le Venezuela et des actions qui continuent à porter atteinte à la démocratie, à l’état de droit et au respect des droits de l’homme, le Conseil a prorogé ce jour d’un an, jusqu’au 14 novembre 2020, les mesures restrictives à l’encontre du Venezuela», explique l’institution, qui représente les 28 Etats membres de l’UE, dans un communiqué.

Ces mesures, adoptées pour la première fois en novembre 2017 contre 18 dignitaires, concernent désormais 25 personnes occupant «des postes officiels et responsables de violations des droits de l’homme et/ou d’atteintes à la démocratie et à l’état de droit au Venezuela».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct