Exfiltration réussie pour les coronelles wallonnes

Exfiltration réussie pour les coronelles wallonnes
D.R.

Si, souvent, des travaux menés par l’homme peuvent menacer voire détruire certaines espèces animales, il arrive qu’une mobilisation précoce permette de sauver les meubles. C’est le cas de plusieurs colonies de coronelles lisses qui ont pu être préservées à temps d’un chantier mené par Infrabel sur le réseau de chemin de fer. L’affaire se passe à Léglise, Grupont et Mirwart. Espèce inféodée aux milieux rocheux secs où elle trouve le gîte, la chaleur et abondance de proies, la coronelle apprécie particulièrement les talus de voies ferrées. Son mode de fuite – à la moindre vibration, elle se terre à faible profondeur plutôt que de fuir – l’exposait clairement aux travaux de terrassement prévus sur ses lieux de vie. Il fut donc décidé de capturer un maximum d’individus afin de les mettre à l’abri le temps du chantier. Le projet est le résultat d’une collaboration entre Infrabel, l’administration wallonne, Natagora et le domaine des grottes de Han.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct