ZAD de Schoppach : Idélux et la Ville veulent rencontrer les zadistes

Ville et Idélux veulent ouvrir le dialogue avec les zadistes.
Ville et Idélux veulent ouvrir le dialogue avec les zadistes. - J.-L. B.

Vincent Magnus, bourgmestre d’Arlon, estime que « nous avons tous un droit sur la sablière, Ville, Idélux et DNF. En effet, si la Ville a vendu les 30 has à Idélux, elle a signé un bail emphytéotique avec le DNF pour la partie « réserve naturelle » (5,7 ha) à créer, côté autoroute. « Les zadistes se trompent de combat. Ils veulent lutter pour une meilleure biodiversité, c’est bien cela qu’on veut sur le site. Et on l’a voulu depuis le début. Or, il faut un milieu ouvert pour favoriser la biodiversité. »

Et de poursuivre : « Comme le dit le scientifique Jean-Paul Jacob, faire cohabiter les PME et la biodiversité est compatible. Nous n’avons plus de place à Arlon pour accueillir des entreprises artisanales, et c’est bien là le problème. La question de fond, c’est : que voulons-nous faire de notre territoire ? »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct