Incendie criminel d’un futur centre d’accueil Fedasil à Bilzen: «Surprise, tristesse et colère»

Incendie criminel d’un futur centre d’accueil Fedasil à Bilzen: «Surprise, tristesse et colère»

De mémoire de responsable de Fedasil (le centre fédéral pour l’asile et la migration), « c’est une première ». Un bâtiment de Bilzen (sud du Limbourg), qui devait devenir un centre d’accueil à la mi-décembre, a été incendié dans la nuit de dimanche à lundi. Un incendie criminel, comme l’a confirmé la zone de police locale lundi. « Notre réaction est un mélange de surprise, de tristesse et de colère », regrette le porte-parole de Fedasil, Benoit Mansy. « Au côté de la Croix Rouge flamande, qui devait s’occuper de sa gestion pratique, nous analysons ce que l’incendie implique pour l’ouverture du centre. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct