Elections: l’Espagne toujours à la recherche d’une majorité

Le Parti socialiste de Pedro Sánchez reste le premier, avec 120 sièges sur 350. Mais bien loin de la majorité... © AFP.
Le Parti socialiste de Pedro Sánchez reste le premier, avec 120 sièges sur 350. Mais bien loin de la majorité... © AFP.

Ces élections devaient apporter un début de solution pour débloquer la situation politique en Espagne. Mais ce scrutin de dimanche soir plonge encore davantage le pays dans la paralysie et l’enlisement. L’actuel président du gouvernement socialiste, Pedro Sánchez, a d’ores et déjà raté son pari. Il pensait élargir sa majorité mais perd trois députés, passant de 123 à 120. A sa gauche, le parti radical de Podemos, recule de sept sièges.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct