L’Otan doit-elle suspendre son vol?

Le secrétaire américain à la Défense Mark Esper (à g.) et le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, au quartier général de l’Otan à Bruxelles. © AFP.
Le secrétaire américain à la Défense Mark Esper (à g.) et le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, au quartier général de l’Otan à Bruxelles. © AFP.

Il y a un côté enfantin chez Emmanuel Macron, mais au sens de l’enfant du fameux conte d’Andersen qui s’écrie « Le roi est nu ! », provoquant ainsi le rire libérateur des sujets qui n’osaient pas s’avouer à eux-mêmes que leur souverain se promenait totalement à poil.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct