La Turquie renverra désormais les djihadistes étrangers

Recep Erdogan est attendu à Washington mercredi.
Recep Erdogan est attendu à Washington mercredi. - AFP.

Les renvois de combattants terroristes étrangers ont commencé » : ainsi la Turquie a-t-elle présenté lundi ce qui ressemble fort à une opération visant à mettre la pression sur les Etats occidentaux – principalement Européens – peu enclins à récupérer leurs citoyens partis rejoindre le groupe Etat islamique en Syrie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct