La gestion des provisions nucléaires doit être revue d’urgence

La gestion des provisions nucléaires doit être revue d’urgence
AFP

La gestion des provisions nucléaires doit être revue d’urgence, avertit la Commission des provisions nucléaires (CPN) dans son rapport annuel, consulté par L’Echo. L’organisme chargé du contrôle des provisions tire la sonnette d’alarme, écrit mardi le quotidien.

Il y a un « besoin urgent de revoir la loi » pour éviter « un risque considérable que la population belge doive supporter à l’avenir les énormes coûts pour le démantèlement des centrales nucléaires et/ou la gestion des matières fossiles irradiées », prévient la CPN.

Dans le dossier de la sortie du nucléaire en 2025, des incertitudes persistent quant au montant final de la facture, tandis que la capacité d’Electrabel à faire face à ses obligations de financer le démantèlement des centrales est remise en question.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct