La police menace de grève car un agent est sanctionné pour avoir tiré en l’air

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Photo News

Plus d’un millier d’agents de la police de la route menacent de faire grève pendant plus d’un mois, écrivent mardi Het Laatste Nieuws et De Morgen. La raison de leur mécontentement est la sanction infligée à l’un de leurs collègues pour avoir tiré un coup de semonce alors que lui et un autre agent étaient attaqués.

Le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V) devrait recevoir un préavis de grève mardi, ce qui permettra à 1.100 membres de la police de la route de mener des actions entre le 29 novembre et le 2 janvier. Le syndicat SLFP ne s’avance pas quant aux perturbations pour les usagers. « Les actions peuvent prendre différentes formes », souligne son président Vincent Gilles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct