La justice européenne valide l’étiquetage «colonies israéliennes»

La justice européenne valide l’étiquetage «colonies israéliennes»
D. R.

Les denrées alimentaires originaires des territoires occupés par Israël doivent porter la mention de leur territoire d’origine, et le cas échéant préciser qu’elles proviennent d’une colonie israélienne, a tranché mardi la Cour de justice de l’UE.

A l’origine de ce jugement figure une décision contestée du ministère français de l’Economie en novembre 2016 obligeant à un étiquetage différencié des produits provenant des territoires occupés par Israël, en application d’un règlement européen.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct