La radicalité ordinaire, on commence à s’y habituer au lieu de s’en étonner

La radicalité politique qui s’observe un peu partout et qui devient ordinaire se manifeste notamment autour d’enjeux environnementaux, climatiques. © Mathieu Golinvaux.
La radicalité politique qui s’observe un peu partout et qui devient ordinaire se manifeste notamment autour d’enjeux environnementaux, climatiques. © Mathieu Golinvaux.

Dans mes dernières chroniques, j’ai évoqué à plusieurs reprises une montée en puissance des revendications citoyennes dans le champ politique. Elle se traduit notamment par des bras de fer avec le pouvoir, par des tentatives de faire plier les autorités, de les contraindre à abandonner un projet ou une décision ou, à l’inverse, de les forcer à légiférer dans un sens précis, à exécuter un ordre venu de la rue ou d’un collectif de citoyens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct