La gauche française en capilotade

La gauche française en capilotade

François Hollande et les siens ne veulent pas d’élection primaire à gauche.

C’est une trahison de leurs propres engagements et une violation des statuts du Parti Socialiste. Mais, de leur point de vue, ils ont parfaitement raison.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct