Antibiotiques : malgré la hausse des prix, les patients continuent à les surconsommer

Antibiotiques : malgré la hausse des prix, les patients continuent à les surconsommer

En 2017, la ministre de la Santé Maggie De Block a augmenté le prix des antibiotiques. L’objectif de la ministre était de contrer la surconsommation d’antibiotiques et de limiter le développement de résistances qui en découle, le tout en réalisant des économies de l’ordre de 15 millions d’euros.

Mission réussie ? Que nenni, à en croire Solidaris qui, chiffres à l’appui, estime que la mesure a surtout eu un effet intéressant pour les finances publiques.

L’analyse de Solidaris couvre une période de neuf années courant de juillet 2007 à juin 2018 durant laquelle la mutualité a décrypté la consommation d’antibiotiques par ses affiliés. L’analyse concerne bien ses affiliés dont la mutuelle souligne que le profil peut varier quelque peu par rapport à la population moyenne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct