Ces sportifs qui sont plus que des numéros

Tony Parker, lundi soir, à San Antonio.
Tony Parker, lundi soir, à San Antonio. - AFP

Merci, San Antonio. Ça fait du bien d’être à la maison » : c’est par ces mots que Tony Parker a entamé son discours lors de la cérémonie donnée en son honneur par les Spurs, franchise avec laquelle il a évolué de 2001 à 2018, décrochant quatre titres de champion NBA. Le clou du gala ? Lorsque son maillot floqué du 9 a été suspendu dans le AT&T Stadium, signifiant qu’il ne serait plus jamais porté dans la franchise. C’est déjà le dixième numéro de vareuse retiré par les Spurs.

Une mode lancée en… 1934 par l’équipe de hockey sur glace des Toronto Maple Leafs, honorant le joueur Ace Bailey en retirant le 6. Une bonne façon d’honorer les légendes de son équipe, de son sport ou des athlètes disparus trop tôt.

Forcément, des listes qui sont amenées à s’allonger…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct