Incendie criminel à Bilzen: «Les citoyens ont le sentiment qu’on leur impose ces centres»

L’incendie du centre d’accueil de Bilzen apparaît comme une exception
: en Belgique, les formes de mobilisation sont généralement positives, et les actes organisés violents rares, selon une étude.
L’incendie du centre d’accueil de Bilzen apparaît comme une exception : en Belgique, les formes de mobilisation sont généralement positives, et les actes organisés violents rares, selon une étude. - D.R.

Entretien

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct