Le suspect arrêté pour le viol d’une étudiante de l’ULB reste en détention

Le suspect arrêté pour le viol d’une étudiante de l’ULB reste en détention
Photo News

La chambre du conseil de Bruxelles a prolongé d’un mois, mercredi, le mandat d’arrêt de l’homme interpellé vendredi, suspecté d’avoir violé une étudiante de l’Université libre de Bruxelles (ULB), a indiqué l’avocat de celui-ci. Le conseil avait sollicité la libération de son client sous surveillance électronique mais la chambre du conseil n’y a pas fait droit.

Le suspect, Y.B., âgé de 44 ans, a été interpellé à Ixelles vendredi matin. Il n’a pas d’antécédent judiciaire autre que des infractions de roulage, mais son affaire est liée à trois autres viols commis en 2019 en région bruxelloise selon un même mode opératoire : accoster des jeunes femmes majeures, la nuit, à des points de taxi Collecto, un service de taxi collectif à tarif réduit.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct