Venise la Sérénissime boit la tasse

Venise la Sérénissime boit la tasse
Reuters

Il était 22h50 mardi soir à Venise lorsque l’eau a atteint la côte, 187 cm au-dessus du niveau de la mer, deuxième record de hauteur de marée de toute l’histoire de la Sérénissime. Alors que les flots avaient submergé 90 % de son territoire, la cité des Doges présentait un spectacle apocalyptique. Un homme a été foudroyé par un court-circuit sur l’île de Pallestrina. Des centaines d’habitations, hôtels et magasins étaient envahis par les eaux. Des dizaines de vaporetti ont été portés sur les quais par la force des flots. Les ruelles transformées en torrents étaient vides de touristes et partout retentissaient les lugubres alarmes des magasins. Les dommages se compteront en centaines de millions d’euros… quand ils pourront être comptabilisés. Ainsi, la crypte de la basilique Saint-Marc a été transformée en piscine et les mosaïques millénaires seront endommagées à jamais par le sel. « Je n’avais jamais vu ça », a déclaré le patriarche de Venise, Francesco Moraglia.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct