Parlement fédéral: une majorité alternative pour soutenir le mécanisme de débarquement de migrants

Le cabinet de la ministre Maggie De Block (VLD) maintient qu’un gouvernement en affaires courantes ne peut pas engager le pays.
Le cabinet de la ministre Maggie De Block (VLD) maintient qu’un gouvernement en affaires courantes ne peut pas engager le pays. - belga

Le gouvernement conservait jusqu’à présent une ligne défensive sur le sujet (c’était déjà le cas avant les affaires courantes) estimant que le pays était déjà trop exposé aux mouvements secondaires (avec près de 3.000 nouveaux demandeurs d’asile en octobre) pour charger davantage sa barque. Sauf que l’initiative Ecolo-Groen est ici soutenue par le MR et CD&V, isolant le VLD détenteur du portefeuille « migration ». S’agissant d’une résolution, le texte n’est pas contraignant et le cabinet de la ministre Maggie De Block (VLD) maintient qu’un gouvernement en affaires courantes ne peut pas engager le pays : « Il reviendra au prochain gouvernement de prendre une telle décision, le cas échéant. » Et de souligner au passage que le cabinet « n’a reçu aucune demande des partenaires au gouvernement de revoir le point de vue adopté et défendu par le gouvernement jusqu’à présent ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct