Le ministre Dermagne dénonce les bonus secrètement versés aux dirigeants de Nethys

Le ministre Dermagne dénonce les bonus secrètement versés aux dirigeants de Nethys
Olivier Polet

Le 11 octobre dernier, un trio d’administrateurs (Bernard Thiry, Laurent Levaux et Jean-Pierre Hansen), était nommé à la tête de Nethys. Il fut rejoint cinq jours plus tard par le patron de la Sogepa, Renaud Witmeur, nommé manager ad interim. Pendant quatre semaines, cette nouvelle équipe a tenté de démêler l’écheveau des indemnités compensatoires qui depuis mai 2018, lorsqu’est entré en vigueur le décret gouvernance, ont été payées aux ex-managers de Nethys. Essentiellement Stéphane Moreau, Bénédicte Bayer et Pol Heyse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct