Pourquoi tombe-t-on plus souvent malade quand il fait froid?

Pourquoi tombe-t-on plus souvent malade quand il fait froid?

Vous m’interrogez, douce Marquise : « Hier, j’ai vu une file devant le cabinet du docteur du village. Pourquoi tant de malades dès les premiers frimas, quand sont tombés les premiers cristaux de givre ? »

Aussi surprenant que cela paraisse, chère Marquise, le froid… n’y est pour rien. En tout cas pas directement. C’est… l’être humain lui-même qui provoque ce pic de maladies. Explication : grippe, rhino-pharyngite, angine virale, bronchite aiguë, bronchiolite sont des maladies respiratoires provoquées par des virus. Or, sauf exception, le froid n’est pas un vecteur de transmission des virus. Même la gastro-entérite est provoquée par des rotavirus et norovirus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct