Nethys: un jackpot de 11,6 millions pour Stéphane Moreau

Stéphane Moreau.
Stéphane Moreau. - belga

On parlait d’un pactole ; c’est un pactole. Renaud Witmeur, le nouveau manager ad interim de la société liégeoise Nethys, a envoyé ce mercredi son rapport à l’administration wallonne et à sa maison-mère Enodia sur les indemnités versées aux anciens managers du groupe, dont l’emblématique Stéphane Moreau. D’après les éléments du rapport que Le Soir a pu recueillir, ces montants sont faramineux. On parle d’une somme globale de 18,6 millions d’euros, répartie entre quatre membres du management.

Ces montants ont été attribués en deux temps, et sont liés à l’entrée en vigueur du « décret gouvernance » qui avait pour but de… réduire le salaire des top managers. En particulier chez Nethys, où ils étaient 23 à dépasser le nouveau plafond salarial de 245.000 euros par an.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct