Bernard Clerfayt: «Actiris doit faire mieux»

En matière d’emploi, Bernard Clerfayt (Défi) entend privilégier les mesures dont le rapport coût-efficacité est le meilleur.
En matière d’emploi, Bernard Clerfayt (Défi) entend privilégier les mesures dont le rapport coût-efficacité est le meilleur. - Pierre-Yves Thienpont

Un ministre de l’Emploi qui voit son budget réduit de 3,3 % et ne se plaint pas, c’est rare. C’est pourtant le cas de Bernard Clerfayt (Défi) qui, pour sa première expression médiatique depuis le conclave budgétaire, refuse de dramatiser l’économie de 32,5 millions imposée à son département. Et pour cause ! Il s’agit, selon lui, d’un « budget vérité ». « Il n’y a aucune réduction des dépenses réelles qui soutiennent les politiques de l’emploi, insiste le Schaerbeekois. Ce sont des corrections techniques, en fonction des montants réellement dépensés en 2019. »

Le budget 2020, qui sera débattu au Parlement régional dès ce lundi, ne prévoit aucune marge pour des politiques nouvelles. Ce qui n’empêche pas à Bernard Clerfayt d’imprimer clairement sa marque sur la politique de l’emploi. Et d’asséner quelques propositions fortes sur certains dossiers en vue dans les pages de la Déclaration de politique régionale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct