Basket: l’Euro avant les JO pour les Belgian Cats

Kim Mestdagh (à g.) est bien présente (elle n’a plus pris de vacances depuis un an et demi) alors qu’Ann Wauters est de retour, à 37 ans, en équipe nationale.
Kim Mestdagh (à g.) est bien présente (elle n’a plus pris de vacances depuis un an et demi) alors qu’Ann Wauters est de retour, à 37 ans, en équipe nationale. - Virginie Lefour/Belga.

C’est un nouveau départ. L’équipe nationale féminine entame les qualifications pour l’Euro au Dôme de Charleroi. Mais le cycle qui a propulsé les Cats à la 9e place mondiale n’est pas terminé. Leur rêve n’est pas exaucé : l’épilogue se jouera en février, lors du tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques qu’elles espèrent disputer à Ostende. Tokyo reste leur obsession. Pourtant, il faut en faire abstraction, le temps de deux matchs, ce mercredi face à l’Ukraine et dimanche à Helsinki contre la Finlande : deux rendez-vous capitaux pour ne pas mettre en péril l’avenir et la continuité d’une sélection qui, été olympique ou pas, aura besoin de se renouveler en intégrant progressivement une relève prometteuse – les U19 ont terminé 4es à la Coupe du monde et les U20 à la même place à l’Euro cet été – sans rompre l’enchaînement si vertueux des tournois majeurs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct