Les Violons de Bruxelles Barcelone

<span>Les Violons de Bruxelles</span>  Barcelone

Cinq cordes : Tcha Limberger au violon et au chant, Renaud Crols au violon, Alexandre Tripodi à l’alto, Renaud Dardenne à la guitare et Sam Gerstmans à la contrebasse. A l’inverse du Hot Five de Django Reinhardt, où il y avait trois guitares et un violon.

La musique des Violons de Bruxelles court sur les traces de Django, mais sans jamais vouloir l’imiter. C’est ce qui frappe dans cet album : l’inventivité. Partout, on réinvente. Du Reinhardt mais aussi du Duke Ellington, du Al Jolson, du Boris Vian, du Jacob de Bandolim le Brésilien. Et ça sonne parfois même comme du jazz résolument contemporain, tout en conservant une touche manouche.

J’avoue : je ne suis pas un énorme fan du jazz manouche, mais par son désir d’exploration, cet album m’a touché.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct