Suite aux coupes budgétaires pour la culture, le parlement flamand s’empoigne

Jan Jambon
Jan Jambon - Photo News

L’atmosphère était particulièrement tendue jeudi matin au parlement flamand, où les partis de la majorité (N-VA, CD&V, Open VLD) se sont montrés divisés tandis que la tension montait entre manifestants et extrême droite.

Le ministre-président Jan Jambon (N-VA), en charge de la Culture, doit présenter en commission parlementaire les coupes budgétaires que son gouvernement entend imposer au secteur de la culture, alors que plusieurs centaines de personnes manifestaient devant le bâtiment.

Mais la séance a été interrompue. Les partis de la majorité étaient divisés sur l’opportunité de tenir un débat dans la foulée de la présentation du ministre-président, alors que ce débat n’est théoriquement programmé que dans quinze jours.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct