Les racines élémentaires de Sylvain Tesson: «L’enfance, c’est l’île au trésor. Je n’en suis pas sorti»

Les racines élémentaires de Sylvain Tesson: «L’enfance, c’est l’île au trésor. Je n’en suis pas sorti»

Récemment auréolé du prix Renaudot pour La panthère des neiges, Sylvain Tesson était mardi à Bruxelles. Entre deux voyages, entre deux aventures, l’écrivain se pose. Ecrit. Médite, aussi, sur le contraste entre le monde moderne et l’agitation parisienne, d’où il vient, et les retraites dans la nature, qui le font courir au bout du monde, il y a dix ans en Sibérie, hier au Tibet.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct