Prix littéraires: Gallimard complète sa moisson

Antoine Gallimard, en 2012.
Antoine Gallimard, en 2012. - DR

Le champagne n’était pas au frais chez Albin Michel ce matin. Il l’était peut-être déjà chez Gallimard, qui, avec le Goncourt des lycéens attribué à Karine Tuil, récolte un quatrième laurier de la saison des prix littéraires, cinq si on inclut « Le coeur de l’Angleterre » de Jonathan Coe, prix du livre européen.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct